# L’éloge de la mémoire

 

Dans la philosophie épicurienne, l’aponie est l’absence totale de troubles corporels ; elle est associée à l’ataraxie chez le sujet qui atteint l’état heureux; cette dernière correspond à l’absence de troubles spirituels. L’homonyme Laponie, dans les légendes populaires, est aussi associée à l’endroit où habite le père noël.

Cette introduction me plaît bien. Maman, est en voyage sans troubles corporels, ni spirituels, elle est dans un pays lointain… Est-ce le cas ?

Aparté !
« Les repères se déplacent, l’autre vous invite dans un monde qui le happe jour après jour. Déviation de nos vies, tout s’efface, quelques brides de souvenirs reliés entre eux tels de parfaits inconnus pour former une nouvelle vie dans laquelle nous sommes expulsés sans pouvoir à notre tour nous y exclure… Tout se précipite, un accident, un retour à la maison, et puis on s’aperçoit que l’être ne reconnait ni les lieux, ni ses proches. Une aide pour lui tenir compagnie, un musicien pour lui redonner le sourire.
Des visites régulières pour continuer de vivre en société. La vie suit son cours au ralenti entre quatre murs, quelques figurants pour maintenir l’illusion d’une vie normale, elle retrouve le sourire entre deux visites.
Elle attend notre visite comme un salut et le temps semble suspendu dans cette attente. Et dans ton regard, je ne vois plus ton enfant, je ne vois plus que toi perdue entre deux mondes… »

VEWLODY MEMOIRE 001

maman-est-en-voyage-8

DSC_0028-2

mama_12HD

VEWLODY MEMOIRE 002

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *